23 novembre 2008

Lys Design - Interview



Je ne me souviens plus où, ni quand, mais la première fois que j'ai vu les oeuvres de Lys, c'est un peu comme si je retrouvais une amie, quelqu'un qui comme moi, se servait de son coeur avant de se servir de ses mains...et puis, de site en site, je retrouvais cette féminité, cet équilibre et ces visages aux regards souvent masqués, ce rouge, ce noir, et ces codes qui sont propres à son univers.
Nous avons entamés une correspondance, et cette correspondance s'est transformée en collaboration, avec un "cadavre exquis" sur le thème du "chaperon rouge et des histoires qui commencent par...il était une fois".

(Notre "travail" commun)

J'ai très vite eu envie d'en savoir plus, et je lui ai demandé si elle était partante pour le petit jeu des "questions/réponses"...ce qu'elle a accepté !
Voici donc un coin de voile qui se lève sur Lys

- Peux tu te présenter en quelques mots ? (parcours, travail...)
LYdia Selimalhigazi alias LYS, 25 ans. Diplômée en 2007 d'un master en communication visuelle, je travaille actuellement en tant que designer graphique / directrice artistique indépendante dans le domaine de l'édition et du print, après un passage en agence. Je travaille l'illustration à côté, par plaisir, depuis des années, enrichissant peu à peu mon univers de mes découvertes et de mon parcours personnel. D'ailleurs je me mets souvent moi même en scène dans mon travail. L'illustration à toujours été mon moyen d'exprimer et d'extérioriser mes sentiments et mon histoire et reste quelque chose d'intime et personnel par souhait. Ma façon de parler de moi aux autres, de m'analyser.


- Quel autre moyen de création aurais tu pu choisir pour t'exprimer ? (musique, cuisine...)
J'ai toujours été attirée par le cinéma, la beauté des images en mouvement, mais cela reste du domaine du visuel je pense. Je suis sensible à la musique et plusieurs fois j'ai ressenti l'envie, le besoin même de m'exprimer par ce biais, mais je nai encore jamais concrétisé ce désir. Pas encore.


- As tu des "maîtres à penser"
Oh tellement! Je reste très humble par rapport à mon travail et aime à parcourir mes références, les maîtres que j'admire. Cela me permet de toujours me remettre en question. C'est aussi une bouffée d'air frais que de m'abandonner dans le contemplation d'une œuvre que me parle. Mes références sont très larges et vont de Klimt ou Schiele à Insect, Sarah Moon ou Kerry Roper.


- Petite, quelle part avait la création dans ta vie ?
Aussi longtemps que je m'en souvienne j'ai toujours passé mon temps à dessiner, inventer des histoires, des univers, des personnages. Je viens d'une famille où les Arts et la Littérature ont une place importante, presque vitale et je pense avoir été portée par cela. Pour moi, m'exprimer par la création était, et est toujours, un acte naturel.


- Te sens-tu totalement libre dans tes réalisations, ou bien t'imposes-tu certaines limites ?
Je crois, que parce que je parle de moi, les limites que je m'impose sont celles de ma propre pudeur, de ce que je n'ai pas forcément envie de dire ou ce que je trouve déplacé ou inutile à dire.

- J'ai souvent remarqué dans ton/tes œuvres, les regards sont masqués, occultés...pourquoi ?
La aussi, je pense que c'est par pudeur. Je parle de moi mais j ai aussi envie de parler des et aux autres. Le regard brouillé donne un côté impersonnel tout en parlant d'un sujet très personnel. J'aime brouiller les pistes et laisser au spectateur inventer ou croire à l'histoire qu'il a envie de voir. Est-ce que c'est celle que j'ai voulu lui montrer importe peu en fait, car son interprétation fait partie de cette histoire. Toutes proportions gardées, j'ai envie de donner une histoire dans chaque illustration qui soit pareille à un film de Lynch au niveau de la façon dont on peut l'appréhender ou l'analyser.

- Aimerais tu illustrer un livre ou un film, si oui, lequel ?
Tout les livres que j'ai aimé me donnent envie de les illustrer, un film qui est déjà « visuel » me tente moins. J'aurais envie de faire voir mon interprétation libre et personnelle et un livre s'y prête mieux je crois.

- Il y a beaucoup de féminité dans ton travail...Pourrais tu t'exprimer autant avec des modèles masculins ?
Étant donné que je parle de moi, de mon intime. Il faudrait que je choisisse un modèle qui me soit intime également. Mais je ne pense pas pouvoir faire une illustration sans la présence de ces personnages féminins récurrents. J'ai déjà travaillé avec un modèle qui n'était pas moi, mais la encore la relation affective jouait beaucoup ce qui à rendu possible mon expression. J'aime jouer donc pourquoi pas?!



- Je t'offre une baguette magique qui te permet de travailler avec la personne de ton choix, vivante ou morte...qui choisis tu ?
Il y en à trop!

- Quels sont les sites web que tu fréquentes le plus ?
Et beaucoup, beaucoup de blogs d'artistes ou autre que j'apprécie.


- Ton actualité ?
J'ai été récemment publiée dans IDN international, après de nombreuses publications en webzines ou magazines tels que Nikau mag ou Stone magazine, et je commence à avoir d'intéressantes propositions en illustration. Je suis d'ailleurs en train de faire un échange graphique / cadavre exquis avec votre serviteur (;-p), collaboration qui m'apporte beaucoup et que je trouve particulièrement intéressante et enrichissante.
En print, je vais bientôt travailler à la saison 2009 d'un théâtre ce qui m'enchante également.
A savoir aussi qu'en illustration, de nombreuses de mes productions sont en vente en e-boutiques avec dernièrement un -shirt chez Laspid.


- Carte blanche pour t'exprimer :
Merci Casa pour cette belle collaboration et ton intéressante interview.

LYS : SON BLOG et SON SITE

Merci à toi !

4 commentaires:

Joolz a dit…

Merci Casa pour cette interview qui permet d'en apprendre un peu plus… Lys, je te l'ai déjà dis, mais je le redit, je suis un fanatique de ton travail… Vraiment toujours très juste, expressif, graphique, humain…

Lys a dit…

Merci infiniment.J'en suis toute heureuse, ces qualificatifs m'honorent!
Merci Casa pour la finesse et la gentilesse de tes mots, c'est vraiment un beau texte que tu as écris, et il me touche droit au coeur.

Lys a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Laetitia/noirbonbon a dit…

Quelle bonne idée d'interviewer Lys, j'adore ce qu'elle fait, ainsi que votre collaboration :)