29 janvier 2008

Nancy Peña...




il y a dans les dessins de Nancy une finesse et une force, une espèce de dualité qui s'attire et se fond pour notre plus grand plaisir ! Et comme avec Lulu et Fabien, j'ai eu envie d'en savoir un peu plus sur sa personnalité, ses coups de coeur, son parcours. Voici donc notre "questions/réponses" !


* Peux-tu te présenter en quelques mots, ton parcours, ta situation actuelle :

J’ai fait toutes mes études en arts appliqués, depuis le bac jusqu’à l’agrégation. Je suis professeur d’art à mi temps pour pouvoir me consacrer à mes albums.

* Si je te dis que tu pourrais être : l'arrière-arrière petite fille de Lewis Carroll, la Wendy de Peter Pan ou la fée de Pinocchio, es-tu d'accord avec cet univers ?

Oui, presque, parce que je préfèrerais être un des enfants perdus plutôt que Wendy, le chat ou le renard plutôt que la fée, et parce que je suis trop nulle en math pour être la digne arrière-arrière-petite fille de Carroll.


* Malgré la douceur de tes personnages, pourrais-tu illustrer des Histoires très sombres ? (je pense à Dracula, ou Jack l'éventreur, pour le côté "Vieille Angleterre")

(Note perso, connais-tu le travail d'Hippolyte sur le roman de Bram Stoker ?)

Oui, ce sont des univers qui me parlent. Le chat du kimono d’ailleurs se situe à l’époque victorienne, et mon graphisme s’est assombri pour cet album. Je lis beaucoup de littérature du XIXème siècle, j’adore Stevenson, Henry James, Oscar Wilde... J’adore leur façon de basculer vers le fantastique, à partir d’univers quotidiens. Le tour d’écrou de James et le maître de Ballantrae de Stevenson comptent parmi mes livres préférés. Du coup, même si j’aime beaucoup le travail d’Hippolyte, je n’arrive pas à me résoudre à lire son adaptation de Stevenson.



* L'essentiel de ton travail, c'est l'illustration...comment en es-tu venue au visuel pour tee-shirts ?

Je ne suis pas illustratrice de métier. A part mes albums, je dessine juste pour moi, à part à de rares occasions. Les tee-shirts, c’est une façon de donner une suite ou une vie à des illustrations faites pour le plaisir, et puis ça m’a permis de toucher un peu au vectoriel que je ne connaissais pas du tout.

* Tu as déjà a ton actif plusieurs publications, ton travail est reconnu...acceptes-tu facilement de soumettre tes dessins aux commentaires des internautes (La Fraise par exemple)

Mon travail n’est pas si reconnu que ça ! Je publie et vends à très peu d’exemplaires, même mon blog est très peu lu. Je me sens toujours un peu amatrice, ou en tout cas en apprentissage, donc les commentaires sont les bienvenus. Et puis, ils ont assez élogieux ces temps-ci, je ne vais pas me plaindre !

* Quelle place occupe la recherche (lieux, ambiance, époque) dans tes dessins ?

Une grande place, je pense, mais c’est vraiment informel. Je pars d’atmosphères ressenties à la lecture d’un roman ou à la vue d’une image. J’ai une grosse banque d’images par exemple, mais construite sans rechercher le réalisme ou la vérité historique. Ce sont plutôt des sources d’inspiration, graphiques ou qui m’aident à trouver des idées. Pour « coller » à l’époque, je compte sur notre mémoire collective. Pour la première scène du Cabinet chinois par exemple, qui se passe dans un théâtre d’anatomie, je suis partie de la leçon d’anatomie de Rembrandt, parce qu’on a tous vu ce tableau, je n’ai pas cherché plus loin. Et après j’ai fait plein d’erreurs, comme par exemple, dessiner des poignées de portes alors qu’elles n’existaient pas encore, mais ce n’est pas très grave. L’important, c’est d’arriver à créer une atmosphère forte.




* Il y a souvent des animaux "humanisés" dans tes œuvres ? Je suppose que c'est par choix, mais pourquoi ?

Pour plein de raisons ! Parce que j’adore dessiner des animaux, parce que c’est plus facile pour moi, parce que mettre en scène des animaux permet de conserver une distance avec le lecteur, quand j’ai besoin de raconter des récits sur le mode de la fable (pour la Guilde de la mer par exemple). Et mes personnages de romans préférés comptent beaucoup d’animaux humanisés, comme dans Alice au pays des merveilles ou dans les contes.


* Te sens-tu totalement libre dans tes réalisations, ou bien t'imposes-tu certaines limites ?

Les limites s’imposent d’elles mêmes ! Mon dessin, plein de déformations, me permet souvent de tricher, et je m’arrange pour dessiner ce que je sais à peu près faire… J’envie des dessinateurs comme Obion qui savent tout faire avec une apparente facilité (je rajoute « apparente » uniquement pour me rassurer).



* Parmi tous les moyens d'expression, lesquels te semblent le plus proche de toi après le dessin ? (Lecture, musique, cuisine, danse, photo...)

Je lis beaucoup de romans, et j’y puise beaucoup de choses. Il y a des romans, comme ceux de Yourcenar qui m’évoquent des images dès les premières lignes. Sinon, quand je faisais du piano, je trouvais des similitudes entre la musique et le dessin. Quand on joue Bach, on a l’impression de construire un récit, quand on joue Debussy, on a l’impression de peindre…


* Tes illustrations évoquent souvent le moyen âge, ou au moins une époque révolue...Pourrais-tu illustrer l'actualité contemporaine ?

Je ne sais pas, ce n’est pas mon univers. Et mon dessin ne s’y adapterait pas non plus, on le compare souvent à la gravure. Je ne me sens pas assez bonne dessinatrice pour faire des choses qui sortent totalement de mon univers graphique.


* Petite, quelle part avait le dessin dans ta vie ?

Une part énorme, j’étais très timide et très seule, à part avec ma sœur. Je vivais dans les livres, mes parents sont de gros lecteurs, et mon père est collectionneur de bandes dessinées. J’ai toujours dessiné pour raconter des histoires.







* Quelle histoire te faisait rêver (note perso : Max et les Maximonstres ??)

Et non, je suis passée à côté de Max et les Maximonstres ! Je l’ai lu beaucoup plus tard. Ma mère nous racontait beaucoup de contes de Perrault, Grimm… et mon père les épisodes de la mythologie grecque. Sinon, mon livre de chevet était l’île au trésor.


* Quels sont tes "maîtres" en peintures, en illustration ?

J’adore la gravure, Rembrandt, Durer, Callot, et j’aime beaucoup les peintres ou illustrateurs très « iconographes » (je ne sais pas trop comment expliquer ça) : Klimt, Vuillard, Beardsley, Gorey…

· Quelle place occupe internet dans ta vie ?

Je travaille pas mal avec, pour la doc et la facilité de communication. Mais j’essaie d’y passer de moins en moins de temps.




* Quels sites consultes-tu le plus souvent ?

Des sites qui m’aident à travailler (dictionnaires, encyclopédie du costume…) et des sites ou des blogs de dessinateurs dont j’adore le travail. J’en mets quelques uns en lien (arbitrairement, y’en a trop) :

http://benjamin.bachelier.free.fr/jungle/index.php

http://julienmartiniere.blogspot.com/

http://kerascoet.fr/index.php

http://mattiasa.blogspot.com/


* Je t'offre une baguette magique pour travailler sur ce que tu veux, avec qui tu veux (vivant ou pas)...tu choisis qui ou quoi ?

Dur dur… J’aurais aimé travailler avec de grands écrivains, mais passer après Arthur Rackham pour Carroll, ou Manet pour Edgar Poe… Je me contenterai d’un scenario de David B, ça me donne l’occasion de dire qu’il faut lire "Les ogres et Le capitaine écarlate" !


* Quelle est ton actualité ?

Le deuxième tome du chat botté devrait sortir sou peu. Sinon, c’est en stand by, avec Guillaume Long, mon ami (hop, un peu de pub : http://uncafeundessin.canalblog.com/ ), on vient d’acheter une vieille maison à restaurer, donc on ponce et on peint au lieu de crayonner et de scanner.



Merci à toi Nancy, et rendez vous sur son blog et son site ou vous attend une ballade sur les toits, dans un café, ou dans un des différents quartiers de son "univers"

6 commentaires:

Pagan a dit…

trés bonne entrevue; j'apprécie beaucoup le travail de Nancy !

Crysse a dit…

Merci Casa… Je reviens petit à petit vers la blogosphère… et je découvre le travail de Nancy. Fan de Larcenet,Trondheim, Blain… je ne pouvais que tomber sous le charme et le talent de cet artiste…

Crysse a dit…

…fan d'Arthur Racham, je l'avais oublié.

beyond the chuch' a dit…

très belle interview, un univers bien spécifique, un style précis et unique, j'aime beaucoup! Merci Casa... (et Nancy) :)

Pollock a dit…

Je connaissais son travail sur LaFraise, mais grace a toi je découvre son véritable univers. Je suis forcément fan, c'est mon univers, tout ce que j'aime.
Comme quoi des fois on croit connaitre et pis on connait pas, hein m'sieurs dames ;-)
Allez merci Casa !

grossemain a dit…

Tres trs intérréssan, que ca soit le personnage ou les travaux, j'aime beaucoup!
bonne continuation, et merci beaucoup mon pti casa!